Construire avec la terre

Nous avons été invités à répondre à l’appel à candidatures Terra Award 2015 lancé par l’Atelier Terra.

Ce prix récompense une réalisation, sur un des cinq continents, d’un ou de plusieurs bâtiments en bauge, adobe, pisé, torchis ou autre technique de terre crue.

Cette participation permet au projet d’être référencé dans la bibliothèque virtuelle de réalisations en terre, ainsi qu’une présentation par fiche dans le catalogue de l’exposition.

Nous candidatons avec le bâtiment du Pôle Scolaire et Médical (cf. Fiche 4) dans lequel un long mur en pisé joue un rôle prépondérant dans le très bon confort d’été de l’ensemble, sans climatisation.

Ce mur a été réalisé par Monsieur Christian Baur, maçon de terre crue, à Sinzos (65), http://terre.crue.free.fr/

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Voici notre fiche de candidature:

Fiche de candidature Claverie 64

Voici un extrait de cette fiche concernant le rôle du pisé dans le confort thermique du bâtiment:

Dans ce projet, la paille, le bois et, bien sûr, la terre ont été employés comme des matériaux de pointe pour offrir au bâtiment une performance bien au-delà des exigences de la RT2012 tant en terme de performance énergétique (Cep = 26 kWh/m²/an) que de confort en toute saison.
La conception a été assistée par des études dynamiques au pas horaire que le suivi a validé puisque — confirmant les calculs — « le bâtiment présente un taux de confort très important, optimal pendant la période chaude », selon le rapport de suivi réalisé par l’ADEME « suivi des performances en phase exploitation » étudié sur l’année 2014. Une température maximale de 26 °C a d’ailleurs été constatée durant la canicule de 2015, sans aucun système énergivore (ni climatisation, ni même surventilation mécanique) pour jusqu’à 39 °C en extérieur !

LC Confort ete Scolaire

Document réalisé par Monsieur Olivier Martinez, énergéticien, enerco conseils.

Comme le montre le graphique à bulles ci-joint, la masse thermique apportée par les dizaines de tonnes de terre du projet constituent la base nécessaire mais non suffisante de l’efficience du projet. De façon complémentaire et synergique, des protections solaires efficaces et la possibilité de surventiler (manuellement ou mécaniquement) parachèvent notre stratégie gagnante de lutte contre la chaleur.

Chacune des 5 colonnes de bulles représente l’évolution du confort en période chaude de 5 zones notables du projet. La hauteur de la bulle est représentative de la température moyenne de la plus forte surchauffe rencontrée dans l’année. La grosseur de la bulle est elle significative du nombre d’heures d’inconfort en période d’occupation.

La bulle à l’orange le plus intense représente le projet sans stratégies de confort. Celle à l’orange plus pâle prend en compte la mise en place d’inerties localisées. La bulle jaune prend en compte ces inerties ainsi que l’usage des protections solaires et enfin la bulle verte – quand elle existe – cumule, à tout cela, une sur-ventilation nocturne.
Ces graphiques rendent compte qu’un bon confort d’été est le résultat de l’association de plusieurs stratégies qui combinent inerties localisées, protections solaires et ventilation intelligentes.

https://enercoconseils.wordpress.com/pole-scolaire-medical-salies-de-bearn-64/

Publicités