Castel de Navarre – Jurançon 04

Test d’étanchéité à l’air préalable aux démolitions – BloowerDoor 1 – Novembre 2017

Mardi 07 novembre 2017, nous avons effectué un test d’étanchéité à l’air sur les bâtiments existants Années 60, avant démolition du cloisonnement intérieur.

Pour rappel, la méthode de construction est en poteaux – poutres portant des dalles, le tout en béton. Les remplissages entre poteaux sont des moellons de bétons et de briques, avec ou sans doublage de briquettes. Les menuiseries bois sont à simple vitrage. Les volets roulant bois, dont une partie importante fonctionne encore après 52 ans, sont dans des coffres intérieurs en liaison directe avec l’extérieur.

Objectifs et méthodologie du test préalable aux démolitions

L’objectif de ce test préalable aux démolitions est de :

  • Donner une indication sur l’état actuel de la perméabilité à l’air du bâti,
  • Connaître l’étanchéité à l’air d’un tel bâtiment est très intéressant, car nous ne disposons pas encore de comparatifs.

Nous avons retenu la méthodologie suivante:

  • Obturer par adhésif les coffres de volets roulants dont la surface déperditive est beaucoup trop importante (la machine de soufflage ne pourrait fonctionner).
  • Obturer les sorties de ventilation et les siphons, comme pour tous test,
  • Calfeutrer par adhésif les menuiseries bois.  Le BET EnergEthic de Jean-Louis Frelon a posé tous les adhésifs pendant une journée entière.

Nous avons réalisé 2 tests; le premier permet de définir la perméabilité du bâti hors entrées d’air, le deuxième test permet d’évaluer l’incidence de la perméabilité des menuiseries.

On enleve les scotchs
Test 2 : On enlève les adhésifs!

Les tests sont réalisés en présence de l’équipe de Maîtrise d’œuvre, de la Maitrise d’ouvrage, des entreprises des lots VRD, Gros-œuvre, ITE Couverture, Menuiseries extérieures, Plâtrerie Isolation étanchéité à l’air, Ventilation Chauffage, Électricité, et de la représentante de la Mission Efficacité Energétique de la Région Nouvelle-Aquitaine.

Nous pouvons noter que l’objectif d’atteindre les performances d’étanchéité à l’air réglementaire du bâti neuf soit, Q4 ≤ 1,0 m3/h/m2 est atteignable au vu des performances du bâti existant (réalisé avec ensemble des entrées d’air obturées, y compris coffres de volets roulants et menuiseries) :

  • Test 1 : Bâtiment C3 : Q4 = 0,54 m3/h/m2  et n50 = 1,81 h-1
  • Bâtiment Infirmerie : Q4 = 0,90 m3/h/met n50 = 2,42 h-1

A noter que le deuxième test réalisé avec les adhésifs sur menuiserie déposés permet de donner l’incidence de la perméabilité à l’air des menuiseries existantes :

  • Test 2 : Bâtiment C3 : Q4 = 2,29 m3/h/m2  et n50 = 6,70 h-1
  • Bâtiment Infirmerie : Q4 = 3,49 m3/h/m2  et n50 = 6,71 h-1

Ces informations vont nous permettre d’optimiser les performances et d’associer les entreprises à la qualité de la mise en oeuvre.

Pour vos futurs tests d’étanchéité à l’air parasite, vous pouvez contacter Jean-Louis Frelon, http://energethic.net/

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s